Interview l’Atelier du Chat Noir

L’atelier du chat noir propose des créations sous divers supports, des créatures en 3D encadrées, des poupées articulées, ainsi que des cours de création artistique que la créatrice anime régulièrement dans son atelier.
Influencée par le cinéma et la littérature fantastique et d’horreur, cette passionnée nous présente ici son propre cabinet de curiosités. 

Pourriez-vous tout d’abord présenter à nos lecteurs la variété des créations que vous proposez ?

Je crée ce que j’ai toujours rêvé d’avoir étant petite fille…
Je confectionne des créatures, des puppets, des poupées par le biais de la 3D, un monde peuplé d’objets et de personnages sortis tout droit des contes et films de mon enfance.


Comment vous est venue cette idée de fabrication de poupées et de figurines ?
 

J’aime profondément « l’Artdoll », en particulier, les articulées, la variété des techniques et matériaux pour les réaliser.
J’aime la sensibilité délicate qu’elles dégagent.
La finalité de ces poupées articulées serait de créer des courts métrages de stop motion (encore au stade de projet et d’essais pour le moment).
Ces débuts me passionnent par la multiplicité des tâches.

Qu’est-ce qui vous a poussé définitivement à vous lancer dans votre art et à croire en vous ?

Le temps…

Quelles matières utilisez-vous pour travailler ?

Je n’ai pas de matières de prédilection.
 Je suis à la recherche de nouvelles techniques selon mes différents projets et envies.
 J’avoue que j’ai un petit faible pour la pâte polymère (sculpey), flexible à toutes réalisations.

 

Comment organisez-vous votre travail ?
 

Selon ma vie quotidienne : mon travail d’atelier, d’enseignante, ma vie de famille (mes enfants) et mon besoin de créer (de manière assez compulsive, je pense).
 

Comment pourriez-vous décrire l’étendue de votre univers ?

J’espère qu’il ne s’arrêtera pas, je suis un caméléon et mes créations également.
Je reste influencée fortement par le cinéma, la BD et la littérature fantastique et d’horreur.

 

Acceptez-vous des commandes personnalisées ?

C’est assez rare, sauf quand il s’agit d’un projet commun (dans le cadre de décors) ou par exemple pour la couverture d’un livre (il s’agit alors plutôt d’une collaboration).

 

 Y a-t-il des artistes qui vous ont aidé à forger votre propre griffe à travers leur art ?

Bien sûr, je suis constamment influencée par ce qui me touche artistiquement.
 La BD et l’illustration (qui est ma formation de base) sont mes premières sources d’influence.
Je suis également influencée par les œuvres romantiques d’Yslaire (Bastide et Mezil) : la saga des « Sambres » ainsi que le cinéma de Guillermo Del Toro, David Lynch et de Steven Spielberg.
Et enfin, l’univers délicat de Julien Martinez et surtout celui qui m’a fait rêver et qui me fait encore rêver : Jim Henson. 

Entre les objets, les œuvres 3D encadrées et les poupées, laquelle de ces formes de création pensez-vous le plus à vous y plonger davantage à l’avenir ?

Je ne sais pas, mais ce qui est certain, c’est que je ne vais pas me plonger, mais plutôt encore me fragmenter : je suis une boulimique d’apprendre et de toucher à tout !

Une partie de ma production est une série d’essais en vue de mes ateliers (qui sont généralement réalisables en une seule journée).

L’autre partie des réalisations est plus personnelle et plus longue dans la mise en place, ce qui explique aussi la variété des formes de créations.
 

Vous vous montrez pédagogue avec les enfants, mais aussi en donnant des cours de création artistique aux adultes.
 Comment se passe une journée typique de cours et comment s’y inscrire ?


Elle se passe dans la bonne humeur et en petit comité (5 personnes maximum), car j’accorde beaucoup d’importance au fait que chaque participant reparte avec un projet personnel, une création unique et propre à chacun même si la thématique et le temps imparti guident les choix et les formes de réalisations.

Pour s’y inscrire, il suffit de cliquer dans l’onglet « évènements » de ma page Facebook et de m’envoyer un message, j’y répondrai assez rapidement pour expliquer les informations adéquates au workshop.

Où pouvons-nous retrouver vos créations ? Faites-vous des expositions et marchés de créateurs ?

Tout d’abord à l’atelier (qui est ouvert sur rdv), sur ma page FB " l'atelier du chat noir ", et je serai sur certains évènements et expos (par exemple, Echternacht au mois d’août), mais cela reste assez rare.