Interview de Lixy illustrations

Lixy illustrations est une illustratrice réalisant des esquisses se déclinant aussi bien en noir & blanc que colorées, elles conservent l’éclat de la jeunesse innocente dans le regard de ses personnages creepy et tellement attachants. 
L’univers de Lixy est aussi dédié aux amoureux des animaux, un monde imaginaire à la Ruby Gloom où la violence n’existerait pas et qui se rapprocherait d’un doux conte de fées dans un cadre à la Tim Burton.
Je vous emmène aujourd’hui avec moi dans un endroit où citrouilles, fantômes et monstres d’Halloween n’existent que pour vous réconforter et vous faire rêver, bienvenue dans le monde merveilleux de Lixy. 


 

Peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?
Je suis Justine, plus connu sous le nom de Lixy.
J'ai 25 ans, mais pas tout à fait dans le coeur.
Je suis restée une petite fille qui a du mal à grandir et à trouver sa place.
Je dessine à côté de mon travail et je songe à me lancer dans l'aventure de l'illustration, timidement.


Quels sont les illustrateurs qui t’inspirent pour la réalisation de tes esquisses ?
Indéniablement le grand Jean Baptiste Monge, Susan Wheeler et Kiri Leonard.
Pour ce qui concerne l'illustration jeunesse je dirais sans hésiter Amélie Fléchais, Jérémie Almanza sans oublier Mary Blair, Mizna Wada, Camille Rose Garcia pour l'univers creepy.
Il y en a tant d'autres...


Quand as-tu commencé à dessiner et par quelle évolution dans tes dessins es-tu passée ?
Petite, je voulais faire un peu tout comme ma grande soeur qui avait un très bon coup de crayon.
C'est d'abord auprès d'elle que j'ai rencontré le dessin.
J'ai vraiment commencé à dessiner vers mes années collège, très maladroitement en recopiant des mangas que je lisais, puis est venu mon tendre amour pour Tim Burton et mes personnages aux grands yeux ont vu le jour quand je suis entrée au lycée.
Je crois que depuis, j'y ai toujours trouvé une échappatoire, un moyen de communiquer et de créer du lien avec les autres.

Cependant, j'ai eu de très nombreux passages sans dessiner.
J'ai développé des angoisses terrorisantes qui ont brutalement stoppé ma scolarité à 8 ans et je suis tombée anorexique mentale à l'âge de 10 ans, une période obsessionnelle qui m'a coupé de tout autre intérêt.
Ces coupures pouvaient durer des années, mais je suis toujours revenue au dessin quoiqu'il arrive, comme une nécessité, un besoin.

Aujourd'hui, j'adore explorer de nouveaux univers dont je ne pensais pas pouvoir visiter.
Je m'amuse beaucoup en passant de l'illustration jeunesse, aux portraits d'animaux ou aux illustrations plus creepy.
Ça fait maintenant 4 ans que je n'ai pas quitté le dessin, je veux dire sans grande coupure, devenu mon allié face au monde qui m'entoure.

 

As-tu déjà mis en scène tes personnages dans une histoire ou dans l'illustration d'un livre ?
Pas encore, mais j'ai la chance d'avoir rencontré la talentueuse Hilda Alonso avec qui je préparer un très beau projet, mais chut...


Pourquoi avoir choisi le domaine de l’illustration plutôt qu’un autre comme le tatouage par exemple ?
J'y ai beaucoup songé, mais je pense ne pas avoir les épaules assez solides pour tatouer une personne.
C'est une responsabilité qui m'angoisserait trop après réflexion.
D'autre part, il y a cette relation avec les autres et le contact avec le corps qui m'est très inconfortable.
Je préfère rester dans mon coin, mon papier, mes crayons et moi.
Je suis davantage attirée par l'illustration et ses innombrables possibilités.


On voit dans tes illustrations que tu sembles très proche des animaux, peux-tu nous parler de ce lien que tu sembles avoir avec eux ?
C'est un amour inconditionnel et le plus vrai du monde.
J'imagine qu'ayant été une petite fille très fragile et solitaire, je trouvais beaucoup d'amour et de compréhension avec les animaux et c'est toujours le cas.
Je suis une personne qui a tendance à être plutôt insociable et à m'isoler.
Le regard des autres m'effraie, j'y suis d'ailleurs très sensible et dans les yeux des animaux je n'y trouve aucun jugement.
Tout devient plus bienveillant, tendre et naturel, ils sont merveilleux.


 

J’ai cru comprendre qu’on pouvait passer des commandes personnalisées auprès de toi,
qu’elle est la démarche à suivre pour te faire part d’un projet ?

Il suffit simplement de me contacter sur ma page Facebook en me décrivant son projet, mais actuellement j'ai mis cette activité de côté.
Elle me demandait énormément de temps et mes projets personnels passaient à la trappe !
D'autant plus quand on a un travail à côté, le temps devient précieux et certaines choses sont à privilégiées.


 

Quelles demandes acceptes-tu en illustrations ?
J'ai tendance à toutes les accepter, mais j'apprécie quand on me laisse la liberté d'interpréter les demandes.
Certaines sont parfois très pointilleuses, mais ça reste un challenge à relever.



Quelles autres passions as-tu en dehors ou en complément de tes illustrations ?
Je n'ai pas d'autre passion aussi grande que l'illustration.
J'ai fait énormément de photographie étant plus jeune, je voulais devenir photographe animalier.
Une passion que j'ai malheureusement mise de côté et que j'aimerais pouvoir retrouver.

 

Quelles autres passions as-tu en dehors ou en complément de tes illustrations ?
Je n'ai pas d'autre passion aussi grande que l'illustration.
J'ai fait énormément de photographie étant plus jeune, je voulais devenir photographe animalier.
Une passion que j'ai malheureusement mise de côté et que j'aimerais pouvoir retrouver.


 

Proposes-tu des produits dérivés de tes illustrations et si oui, où pouvons-nous les trouver ?
Comme mon activité n'est pas encore professionnelle, il n'existe pas encore de produits dérivés (et pourtant j'en rêve !) 
Il existe seulement quelques bougies en collaboration avec le Cabinet de Cire que vous pouvez retrouver juste ici : https://www.lecabinetdecire.fr/l-atelier-des-artistes/


 

Où peut-on suivre ton travail ?
Principalement sur ma page Facebook (Lixy Illustrations) ou sur mon Instagram (Lixymoholy).
J'espère pouvoir préparer mon site internet quand j'aurais le temps de m'y consacrer.