Massive Ego Live Report Berlin 13/05/2017

Massive Ego, groupe d'electro darkwave Gothic originaire de Londres, a assuré la première partie du prestigieux groupe allemand Blutengel lors de leurs derniers shows en Allemagne. Blutengel en tournée y faisait la promotion de leur tout dernier album "Leitbild".
L'album "Beautiful Suicide" de Massive Ego est sorti à la même période que celui de Blutengel en février 2017. Il a conquis de nombreux fans à travers un nouveau son  beaucoup plus sombre que les précédents albums et une plus grande visibilité via le label Out of Line.
Cette tournée était aussi l'occasion pour eux de faire la promo de " Beautiful suicide" dont leur show y était entièrement consacré.
C'est donc pour leur dernier concert à Berlin que Venus in Black s'y est rendu.

Se rendre à un événement où l'aura de Blutengel est présente est toujours une aventure pleine de rebondissements qui ne s'oublie pas. Pour ce concert l'ambiance "Blutengel family" se faisait clairement sentir même à travers Massive Ego. Les deux groupes sont clairement devenus des amis et ont d'ailleurs réalisé une collaboration ensemble avec le titre "For the blood in your veins". Massive Ego de leur côté a réalisé un remix très réussi de "Complete" pour Blutengel. On ressent un lien fort qui relie les fans des deux groupes aussi.
Cette tournée représentait beaucoup également pour Marc de Massive Ego qui s'est montré attristé de sa fin mais heureux de cette aventure. Je pense qu'il faut s'y rendre soi-même pour comprendre et ressentir toute cette belle énergie entre ses groupes et ses fans. Comme une impression que tout le monde se connaît, c'était assez fou. 
Pendant l'attente dehors à l'entrée de la salle, le groupe était de sortie, amical et plein d'humour comme à leur habitude prenant le temps de discuter et prendre des photos avec leurs fans. Le groupe se montre particulièrement humain, accessible et chaleureux avec eux, une si belle valeur qui est si peu commune malheureusement dans ce monde-là.
L'entrée des fans casse un peu l'idéalisme de tout cela luttant pour la vue la mieux placée dans les rangs, oubliant soudainement qui sont leurs amis, pas de pitié. Je n'échappe pas au mouvement de foule devant m'assurer d'une place correcte pour le concert mais n'en pense pas moins de cette rivalité inutile parmi les fans. 

Mais tout cela fut vite oublié dès l'entrée de Massive Ego sur scène.

Après un prologue planant, le groupe enchaîne direct avec "drag me in, drag me under"  titre particulièrement très dancefloor,  suivi de l'atmosphère sensuelle de "She uses sex". Puis vient "Low life" dont le titre fut l'objet d'une sortie de clip récemment. Deux écrans avec des projections plus ou moins abstraites de circuits électroniques futuristes alternant avec le logo du groupe viennent se greffer à l'ambiance electro du show.

"Dead silence Rising", un de mes titres favoris parfaitement interprété comme tous les autres ce soir d'ailleurs a été filmé par le webzine ici: Massive Ego - Dead Silence BERLIN 13/05/2017 

On regrettera l'absence de luminosité sur scène rendant difficile les photos, particulièrement pour Marc qui était recouvert entièrement d'une peinture noire à paillettes et portant deux splendides cornes de diable spécialement pour ce show à Berlin. Très beau maquillage élaboré qu'on aimerait immortaliser mais effaçant un peu le chanteur avec des lumières trop tamisées pour ce type de make up.
(Remarque: les lumières n'étaient guère mieux pour Blutengel avec une fumée agaçante qui les faisaient parfois totalement disparaître derrière).

Petit mot ensuite de Marc pour nous annoncer le prochain titre "For the blood in your veins" en expliquant que Chris ne viendra pas sur scène pour ce duo mais blaguant de façon humoristique dessus pour amuser le public.
Mais même sans Chris, Marc et ses musiciens réalisent une superbe performance, le public reprend le refrain avec entrain, fans de Blutengel et de Massive Ego une fois de plus réunis. 

"Kate's in a State" à l'histoire particulièrement dramatique d'une modèle mannequin célèbre tombant dans les drogues et les addictions négatives d'une célébrité mal gérée. Evolution d'une popularité au temps compté, vite remplacée par une idole plus jeune. Avec un chant mi parlé, mi chanté, Marc nous raconte une histoire tellement réaliste et présente dans le monde de la mode. Ce titre est juste fascinant et poignant, la mélodie à la fois mélancolique et dansante nous reste dans la tête. En plein milieu nous voyons Scott le claviériste guitariste quitter son poste pour saluer le public tel une star sous les bruitages d'appareil photo sur ce titre et les hurlements d'un public enthousiaste à la vue de Scott descendre voir ses fans. Ce qui a mon avis était l'effet voulu pour accompagner cette chanson et c'est réussi.

 

On aura aussi droit au fameux "Let Go" qui a été écrit par Boy George, mais aussi "Coldest Light of Day" avec ses riffs grinçants de guitare.

 "I idolize you" titre magnifique addictif qui les a propulsés vers une plus grande célébrité raconte une histoire d'un fan complètement fou d'admiration de son idole, titre particulièrement bien choisi pour refléter cette journée et l'ambiance de cette soirée. Je reste admirative d'autant de dévotion des fans et me dis qu'après tout on a presque tous un petit côté d'"idolize you" à un moment donné dans notre vie envers nos artistes préférés.

Le dernier titre est celui qui remporte toujours le plus de succès dans leurs concerts "Haters gonna hate" enflamme le public. Le jeune rappeur allemand Belzebub était venu pour l'occasion sur scène accompagner le groupe sur ce titre. C'est un mélange d'influences explosives d'electro, rap et industriel qui vient déferler à nos oreilles et j'avoue avoir été impressionnée par cette performance. Les danseuses de Blutengel viennent rejoindre sur scène le groupe et toute l'équipe, le concert se finit dans une atmosphère joyeuse. C'était du début à la fin un superbe show qui a encore conquis de nouveaux fans, une communauté qui ne cesse de grandir. On peut dire qu'ils ont ce qu'ils méritent, le succès pour des musiciens tous très talentueux formant un groupe soudé dont les gens y sont fortement attachés, je n'y échappe pas non plus. ;) 

Merci Massive Ego pour cette belle performance dynamique à l'énergie contagieuse, aux paroles tragiques sur la superficialité et l'envers du décor d'une société faussement glamour ainsi que pour toute cette belle amitié partagée avec le public.