Live Report Massive Ego Oberhausen Turbinenhalle 26/11/2017

C’est avec un certain enthousiasme que je me suis rendue à Oberhausen voir Massive Ego pour leur dernière date de leur tournée avec le groupe Blutengel.

La tournée s’étant déroulée sur deux parties, je m’étais déjà rendue sur la première à Berlin où l’ambiance m’avait vraiment donnée envie d’aller retourner les voir, déjà fan bien avant que le groupe débute sa tournée avec Blutengel.

Massive Ego est un groupe d’electro gothic darkwave originaire de Londres.
Ils avaient annoncé il y a peu le départ de leur claviériste Lloyd Price, ce qui fait du groupe un trio désormais.
Petit récapitulatif de comment s’est déroulé leur concert dans cette magnifique salle Turbinenhalle à Oberhausen..

 

Le concert débuta par « Ghost in my dream », prologue marquant l’intro de l’album « Beautiful Suicide », dernier album en date du groupe.
Ce concert mettra l’accent majoritairement sur les titres présents sur cet album, comme l’a été également la première partie de leur tournée.
Néanmoins je n’ai pas eu cette impression de voir un deuxième show identique à celui de Berlin.
C’est une très bonne chose, le groupe diversifie et soigne vraiment leur esthétique en plus de leur performance musicale toujours au top.
On est toujours curieux et agréablement surpris de leur arrivée sur scène.


 

Pour ce show on retrouvera Oliver Frost (percussions) portant un masque intégral de Lapin, qu’il enlèvera par la suite pour dévoiler un maquillage noir et vert pailleté tout simplement superbe.

Quant à Marc Massive, il a échangé ses cornes noires et son maquillage noir pailleté de Berlin et des précédents concerts de cette tournée contre un maquillage plus semblable à ceux que l’on voit sur ses pochettes et shootings photos, à la différence près du magenta, clin d’œil à sa veste ornée de strass. Portant d’ailleurs l’inscription au dos "Beautiful suicide" en strass, proviendrait-elle du même tailleur que Chris Pohl ? ;-) 

Pour ce concert, 12 titres seront joués, un show qui pourrait paraitre court, mais franchement qui valait à lui seul la peine de faire un voyage aussi long.
Quelques mots explicatifs de Marc Massive avant certaines chansons dont « Kate’s in a state » une chanson magnifique et dramatique sur le destin des mannequins, la superficialité de ce milieu et la fragilité de ses femmes victimes d’une gloire éphémère.
Toutes leurs chansons semblent avoir chacune leur message, la sincérité du groupe et leur implication à chacun se ressentent fortement, c’est ce qui fait leur charme dont on ne se lasse pas.


 

« I idolize you » et la triste vérité des groupies dans ce monde, amusante et effrayante à la fois quand on voit la détermination rageuse de certains fans qui cachent une profonde souffrance à l’intérieur d’eux, un titre très frappant et impressionnant en live.
 « Let Go » écrite par  Boy George fut également jouée ce soir-là, comme un hommage à un des artistes les plus appréciés du groupe.
Suivi par une cover d’Hazel O’Connor « Eighth Day » ne figurant pas pour le coup sur l’album Beautiful suicide de Massive Ego.
« for the blood in your veins », duo avec Chris Pohl qu’on rêverait de faire monter sur scène, toujours absent pour ce titre, mais tout de même très beau en live , on l’apprécie toujours de l’entendre. 

Scott Collins, le claviériste nous a aussi fait part de son apprentissage en Allemand fait jusqu’ici, « Kartoffel » semble ici l’essentiel à retenir pour lui, sous l’amusement du public.

Le meilleur pour la fin « Haters Gonna hate », un titre criant de vérité sur la jalousie et la méchanceté des gens, les paroles sont merveilleuses et très pertinentes. Pour terminer ce show toute l’équipe de Blutengel était revenue rejoindre Massive Ego sur scène pour ce dernier titre. Une fin joyeuse nous laissant le sourire aux lèvres et des beaux souvenirs plein la tête. 

Album photo complet du concert: http://www.venusinblackmedia.com/pages/galerie-photos/photos-concerts/massive-ego-live-oberhausen-photos-26-11-2017.html

Setlist

Ghost in My Dream (Prologue)

Drag Me in, Drag Me Under

She Uses Sex

Dead Silence Rising

Low Life

Kate's in A State

Let Go

Eighth Day (Hazel O’Connor cover)

I Idolize You

Beautiful Suicide

For the Blood in Your Veins

Haters Gonna Hate