Live Report IAMX la machine du moulin rouge Paris le 05/03/2018.

C’était avec une certaine appréhension que je me suis rendue au concert d’IAMX .
 Durant cette tournée le groupe faisait la promotion de leur tout dernier album « Alive in new light » avec la belle Kat Von D.
La raison de cette appréhension étant l’extinction de voix qu’avait subi le chanteur, Chris Corner lors de cette tournée.
Qu’en est-il de ce concert à Paris alors que deux jours avant à Londres le chanteur s’efforçait de chanter avec une voix fébrile menaçant de s’éteindre à tout moment ?  

La salle de la machine du moulin rouge était pleine à craquer et le public plus qu’enthousiaste et impatient de voir le groupe sur scène.

Le concert démarra avec le titre « Alive in New light » titre issu du dernier album, plutôt ambitieux pour la voix de Chris en tenant compte des derniers événements.
Cela exigeait pour sa voix de tenir sur les aigus longuement au refrain et pourtant il nous a offert une prestation avec une tonalité de voix plus que parfaite ce soir-là.
Un soulagement aussi pour ses fans, beaucoup craignaient qu’il ne s’abime davantage la voix en poursuivant la tournée. Bien au contraire, sa voix ce soir-là était même plus incroyable que sur ses albums, j’ai été vraiment très impressionnée par son timbre de voix unique et puissant.




 

Un détail qui me surprend toujours est le fait qu’il chante sur deux micros à la fois, c’est vraisemblablement efficace et lui permet de porter davantage sa voix, j’imagine, ça reste toujours assez insolite à voir pour ma part.
 N’étant pas une fan d’IAMX de base, je dois également dire que j’ai été beaucoup plus emballée par leur show sur scène qu’en simple écoute sur CD malgré que je trouve cependant leur dernier album très bon.


L’énergie sur scène déployée par le groupe est assez énorme et on sent qu’ils s’éclatent à fond dans ce qu’ils font et ça fait plaisir à voir et à ressentir.
Il est appréciable aussi de voir le soin apporté aux tenues de scène portées par Chris ou l’excentricité de la bassiste Janine arborant d’ailleurs un t-shirt humoristique à l’effigie de Kat Von D spécialement pour cette tournée « who the fuck is Kat von D ?» (qu'elle a retiré par la suite).
Son énergie infatigable apporte également beaucoup sur scène et rend la musique plus punchy.

Le groupe enchaine avec le titre « Break the chain » et la participation aux chœurs en solo de Janine, qui a un timbre de voix assez appréciable en live.
 « i come with knives », un véritable coup de cœur en live, l’un des titres les plus énergiques ce soir-là qui a littéralement fait bouger le public, mais aussi le dernier titre marquant par la suite la fin des ombres chinoises de IAMX, le groupe habituant ses fans à les voir dans une lumière très tamisée et saturée.
Je ne dirais pas que la suite était beaucoup plus lumineuse, mais disons que c’était beaucoup mieux que d’anciens lives auquel j’avais assisté par le passé très lointain.
J’ai enfin pu voir à quoi ressemblait Chris Corner en vrai… génial ! (Sourire).


 

Suivi par le titre « Happiness », je découvre aussi un Chris attentionné.
Il semble proche de ses fans et on aura remarqué plusieurs fois durant le concert un fossé se creuser tout d’un coup entre les fans pour se presser tous contre la rambarde de la scène et serrer la main du chanteur chaleureusement.

Chris annonce ensuite l’arrivée de Kat Von D sur scène, qui avait participé sur 3 titres au chant du dernier album d’IAMX.
Artiste aux multiples talents, connue mondialement pour ses shows télé d’émission de tatouages et le lancement de sa propre marque de maquillage, le chant est également une de ses passions, mais la plus discrète aussi.
C’est aussi par une entrée sur scène discrète et pourtant acclamée par Chris et le public qu’elle prend place au micro.
Elle chantera sur trois titres avec pour chacun d’entre eux, une entrée sur scène avec trois tenues différentes.
Sur « Stalker », une apparence angélique, toute de blanc vêtue, une croix blanche au pied du micro, des projections derrière étaient tout à son honneur la représentant en photo elle et… son chat. ^^’
C’est bien beau tout ça, mais son chant était-il à la hauteur du groupe ?
Eh bien, avec des débuts plutôt timides, j’ai trouvé le timbre de sa voix assez intéressant et mélodieux surtout au refrain.
 Ça n’égale pas celui du chanteur bien entendu, mais ça reste très correct.
D’autant plus que sérieusement je ne l’avais jamais entendue dans aucun live en dehors de cette collaboration avec IAMX chanter.
Et puis ça reste toujours assez cool de voir Kat Von D en vrai admettons le. 


 

« Stardust », un des meilleurs titres de ce dernier album retentit.
 Le chanteur porte un casque de loup métallique pour entamer le titre, il ne le gardera qu’à peine moins d’une minute.
Une Tenue rouge sera portée par Kat von d qui sera changée en un temps record, la même que du précédent titre sauf la couleur.
Le clip défilant en arrière-plan, c’est avec le public chantant en chœur que ce titre fut joué, une euphorie générale et l’un des titres les plus acclamés et couvert d’applaudissements.

Les titres s’enchainent jusqu’au terrible « the alternative » où Janine voulant s’appuyer le pied contre l’enceinte, glissa, et tomba  la tête en avant se prenant l’enceinte assez brutalement…
Chris accourt vers elle tombée à terre, impossible de voir ce qui se passe depuis la fosse, mais la bassiste sonnée semble ne plus bouger…
Quelqu’un du staff débarque pour voir s’il faut la faire évacuer au plus vite, mais voyant le chanteur continuer de chanter tout en étant près d’elle, je me dis que ça ne doit pas être si grave.
Elle se relève telle une warrior sous les acclamations du public et reprend immédiatement sa position de bassiste sans même s’essuyer les coulures de sang sur son visage.
Chris vient affectueusement lui essuyer lui-même le visage, l’instant adorable du concert.
Cet instant se prolongera quand il viendra lui donner un bouquet de roses qu’il a lui-même reçu d’une personne du public.
Il aura d’ailleurs remercié plusieurs fois pour ce cadeau, un geste très sympathique de sa part.
Le concert se terminera par le très calme « the power and the glory » avec la présence de Kat Von D sur scène.


 

Les gens réclameront un deuxième rappel, mais le concert s’arrêtera après 14 titres joués.
Lors de cette tournée, d’autres titres furent joués dans d’autres pays comme « kiss + swallow » et « This Will Make You Love Again » à Londres.

Pour ma part je trouve que le show qui nous a été présenté à Paris été plus que complet, je n’ai pas eu cette impression de vide ou de manque, ce fut un concert de grande qualité et une prestation qui a remonté mon estime envers ce groupe.
 Mon conseil étant de ne pas s’arrêter à l’écoute d’albums, mais bien sûr d’aller voir par soi-même ce groupe en concert, un groupe qui mérite vraiment qu’on s’y attarde davantage par la qualité de ses prestations scéniques.

 
Setlist: 

Alive in New Light : album "Alive in new light​"2018
Break the Chain :  album "Alive in new light​"2018
I Come With Knives :  album "The Unified field" 2013
Happiness : album "Metanoia "2015
Stalker (with Kat Von D) :  album "Alive in new light​"2018
Stardust (with Kat Von D) :  album "Alive in new light​"2018
Exit :  album "Alive in new light​"2018
North Star : album "Metanoia" 2015
Body Politics :  album "Alive in new light​" 2018
No Maker Made Me : album "Metanoia" 2015
Spit It Out : album "the alternative "2006
Your Joy Is My Low : album "kiss+ swallow" 2004

Encore:
The Alternative : album The alternative 2006
The Power and the Glory (with Kat Von D) :  album "Alive in new light​"2018